X FERMER

NAVIGATION

VIVRE A PONTMAIN
LA SOCIÉTÉ NOS MARCHÉS
CONTACT LETTRE D'INFORMATION

RECHERCHE

LES ALTERNATIVES AU CHIMIQUE

LES ALTERNATIVES AU CHIMIQUE

La suppression des produits phytosanitaires sur l’espace communal doit s’accompagner d’une réflexion globale d’entretien des espaces publics, avec les questions indispensables : doit-on désherber partout ? Pourquoi désherbe-t-on ?

Pour en savoir plus, télécharger les guides ci-dessous :

"Guide des alternatives au désherbage chimique des communes (FEREDEC Bretagne)"

CCTP Entretien des espaces verts sans pesticide (Maison de la consommation et de l'environnement)

Gros sel, eau de javel, vinaigre blanc, … interdits !

L’utilisation de produits qui ne sont pas homologués comme désherbants, tels que le gros sel, l’eau de javel, le vinaigre blanc, … sont des produits interdits en désherbage. Ces produits peuvent provoquer des dégâts sur la faune et la flore.

La gestion différenciée des espaces verts

La gestion différenciée des espaces verts

Le gestion différenciée des espaces est une adaptation de la gestion d’un espace selon ses caractéristiques et ses usages pour une meilleure approche économique et écologique. Cet outil aide à équilibrer le temps de travail des agents passé à l’entretien non chimique des espaces communaux : les espaces gérés de façon extensive permettent de dégager du temps pour les espaces plus horticoles où l’entretien non chimique demande plus du temps.

Il s’agit également d’identifier les techniques alternatives pouvant être utilisées. Il n’existe pas une seule et bonne technique pour remplacer les produits phytosanitaires, mais une combinaison de techniques alternatives.

La gestion durable des terrains de sport enherbés

Les techniques alternatives au chimiques

Il n’y a pas une seule technique non chimique qui serait la bonne pour remplacer les produits phytosanitaires, mais une combinaison de techniques alternatives au chimique. Cela doit s’accompagner d’une meilleure acceptation de la végétation spontanée sur l’espace public, de la part des élus, des agents et des habitants : le résultat visuel sera différent de ce qu’il était précédemment avec l’utilisation des produits phytosanitaires. Il est donc important que la commune communique sur la démarche de réduction phytosanitaire auprès des habitants, afin de les informer du changement de pratiques d’entretien des espaces publics.

FOCUS : L'ENHERBEMENT VOLONTAIRE

Laisser pousser l’herbe tout en la gérant, permet de faciliter l’entretien non chimique de certaines zones.
Broyage/fauchage : quand la zone le permet, l’herbe peut être fauchée pour faire du foin, ou bien broyée en fin de saison.
Les parkings enherbés : les parkings en mélange pierres/sable/terre permettent un enherbement ainsi que la portance suffisante pour les véhicules. L’entretien est facilité, le passage des voitures limitant la pousse de l’herbe.
Certains cheminements peuvent garder leur usage, avec un enherbement contrôlé. Certes la tonte prend du temps, mais beaucoup moins qu’un entretien manuel.

Parking enherbé

Enherbage allée cimetière

Paillage massif

Paillage massif

FOCUS : LE PAILLAGE

Le paillage en recouvrant le sol empêche les herbes de pousser et, en plus, garde l’humidité du sol. Pour une bonne efficacité, une épaisseur de 5 à 7 cm est nécessaire au minimum. La tonte de pelouse (préalablement séchée) ou bien le broyat de tailles constituent un paillage efficace et très intéressant économiquement (recyclage des déchets verts et suppression les déplacements vers la déchèterie).

Balayeuse souple

Balayeuse souple

FOCUS : LE BALAYAGE

Le balayage est l’une des techniques alternatives la plus efficace et économique.
Le balayage mécanique avec brosses à poils métalliques permet d’arracher les jeunes plantules. Attention, l’état de la voirie est à prendre en compte, car la brosse métallique désherbe efficacement mais peut abimer encore plus.
Le balayage manuel ou mécanique avec brosses à poils souples permet d’éliminer la matière organique et les graines d’adventices stockées dans les caniveaux ou pieds de mur. Un balayage régulier est efficace, s’il est effectué au minimum 1 fois/mois, d’avril à octobre, pendant la période de pousse.

FOCUS : L'ENTRETIEN DES ALLEES SABLEES/STABILISEES

Les combinés multifonctions peuvent permettre l’entretien des allées sablées ou stabilisées. Il s’agit de matériel combinant une herse, des sabots, un rouleau, des chaînes, … qui permet de travailler le sol pour déraciner, tasser et reniveler le sol. Il existe plusieurs largeurs de matériel, d’où l’intérêt de penser à la largeur des allées lors de leur conception.

Réaménagement des allées sablées/stabilisées : avec un entretien non chimique, la question de l’utilité des allées doit se poser. Quand un enherbement naturel se fait, cela signifie que l’usage est peu fréquent.

LIPCO

LIPCO

STABNET

STABNET

Désherbage vapeur

FOCUS : LE DESHERBAGE THERMIQUE

De nombreux matériels existent (vapeur, gaz, infrarouge, mousse, ...) et permettent de bruler en quelques secondes les jeunes plantes. Plusieurs passages par an sont nécessaires et il est observé la première année une augmentation de la flore spontanée (levée de toutes les graines en dormance).
Ces techniques sont efficaces mais à réserver à des zones spécifiques de faible surface et en appoint d’autres méthodes : les bordures, pieds de murs, les revêtements dégradés, les zones gravillonnées, ... La surface entretenue par désherbage thermique doit être limitée. En aucun cas l’ensemble de la commune ne pourra être gérée avec ce type de matériel.