X FERMER

NAVIGATION

VIVRE A PONTMAIN
LA SOCIÉTÉ NOS MARCHÉS
CONTACT LETTRE D'INFORMATION

RECHERCHE

EAUX PLUVIALES (Infiltr'eau)

EAUX PLUVIALES (Infiltr'eau)

Gestion alternative des eaux pluviales

Les enjeux d’hier étaient de collecter toutes les eaux urbaines pour éloigner le risque sanitaire des villes. Cette gestion tend à évoluer en raison des problématiques d’imperméabilisation des villes qui entrainent une augmentation du ruissellement et des volumes d’eau de pluie à collecter et traiter.

Importance relative de l’infiltration, du ruissellement et de l’évaporanspiration selon l’occupation des sols : exemples schématiques pour différents taux d’imperméabilisation - Source : Wikhydro

En effet, les techniques traditionnelles de gestion des eaux pluviales utilisées jusqu’à présent (réseaux mixtes et unitaires) présentent certaines limites : débordement des réseaux d’assainissement, dysfonctionnement des stations d’épuration, coûts des infrastructures, volumes importants rejetés aux cours d’eau …

De plus, les projections du changement climatique en Pays-de-Loire laissent envisager une hausse de la variabilité des précipitations, moins abondantes en volume annuel mais davantage concentrées dans le temps, ainsi que la réduction des débits des rivières en été.

Dans ce contexte, la gestion alternative « zéro tuyau» présente de nombreuses avantages et notamment de :  
      - infiltrer les eaux pluviales dans la nappe, celle-ci alimentant les cours d’eau en été,
      - optimiser la gestion des infrastructures d’assainissement (réseaux et station),
      - réduire les coûts de la gestion des eaux pluviales,
      - améliorer le cadre de vie urbain …

La gestion intégrée est un outil à disposition des collectivités permettant de placer la gestion pluviale au cœur des projets d’aménagement. En effet, elle peut être déclinée à toutes les échelles d’un projet d’une collectivité : celle d’un bâtiment, d’un quartier, d’une commune ou encore d’une intercommunalité. C’est pourquoi, cette gestion nécessite la mobilisation et l’interaction de toute la chaîne des acteurs de l’urbanisme et de la gestion de l’eau : les collectivités (élus et services techniques), mais aussi les urbanistes, les architectes, les paysagistes, et plus largement les habitants.

La ville imperméable et la ville nature - Source : agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse